Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Witness : témoin sous surveillance, diffusion du dimanche 02 septembre 2018 à 21h00

Rachel, amish de Pennsylvanie, vient de perdre son mari. La jeune veuve va rendre visite à sa soeur à Baltimore. Flanquée de son fils Samuel, elle s'aventure dans un monde tout nouveau pour le garçonnet. Il y a là électricité, automobiles, locomotives, exemples d'un progrès technologique que sa communauté rejette. Emerveillé, l'enfant ne perd pas une miette du spectacle qui l'entoure. En gare de Philadelphie, il est le seul témoin d'un meurtre, commis dans les toilettes. Au poste de police, l'inspecteur John Book lui présente des photos de suspects. Mais aucune ne correspond. Jusqu'à ce que son regard se pose sur une coupure de journal... Critique : | Genre : polar original. Après des films à l'atmosphère envoûtante, souvent à la lisière du fantastique (Pique-nique à Hanging Rock), puis des ­superproductions remarquées pour la qualité de leurs scènes d'action (Galli­poli, L'Année de tous les dangers), l'Australien Peter Weir frappa un grand coup dès son arrivée à Hollywood avec Witness. Un film de commande qui reste, trente ans après sa sortie, l'une de ses réussites ­majeures. La figure du petit garçon témoin d'un meurtre et poursuivi par les criminels est un classique du polar depuis Une incroyable histoire (1949), de Ted Tetzlaff. Witness l'a renouvelée en faisant de l'enfant un amish, un de ces chrétiens radicaux qui vivent comme au XVIIIe siècle, à l'écart du progrès et du monde. Une communauté repliée sur elle-même se retrouve confrontée à la violence du thriller, et c'est passionnant : un mélange original de réalisme sociologique (la description minutieuse des rites amish) et de récit à suspense terriblement efficace. Face à la superstar Harrison Ford, le film a révélé la beauté de Kelly McGillis, blonde ultrasexy (même en uniforme amish) aujourd'hui bien oubliée... — Samuel Douhaire