Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

United Kingdom of Pop, Britpop, boy groups, Brexit, diffusion du samedi 29 juillet 2017 à 07h10

Des sombres années Thatcher au mouvement Cool Britannia des années 1990, société et (contre-)culture anglaises n'en finissent pas de s'influencer. Les artistes d'outre-Manche imposent leur singularité en écho et en réaction aux productions US, boys et girls bands, déferlante électro, britpop et émergence du grime. Mais à l'heure du Brexit, dont les conséquences futures pour la scène culturelle britannique sont encore floues, les artistes sont attendus au tournant. -- Critique : Arte lance son alléchante programmation consacrée à la pop culture britannique, Summer of fish'n'chips, avec ce décevant doc allemand. L'ambition démesurée du projet le condamnait d'emblée. Comment condenser plus de six décennies de révolutions artistiques et sociales en moins de deux heures ? Le résultat ressemble à ce que l'on pouvait craindre, à savoir un pudding monstrueux et indigeste. Un pot-pourri dont les interconnexions sont analysées de manière sommaire par des intervenants plus ou moins pertinents (de l'écrivain Ken Follett à d'obscurs groupes contemporains). De l'après-guerre au Brexit, des Beatles à la Britpop, de James Bond à Harry Potter, des Monty Python à Mr. Bean, les images d'archives (vues et revues pour la plupart) sautent du coq à l'âne à la vitesse de l'Eurostar, et finissent par noyer le téléspectateur, qui n'apprendra rien de neuf dans ce best of même pas sauvé par sa bande originale composée de perles, certes remarquables, mais enfilées paresseusement. Prometteur dans ses premières minutes, consacrées à l'avènement des Beatles et des Rolling Stones face à la société vieux jeu post-colonialiste de l'époque, ce zapping assommant devient vite un vulgaire inventaire fastidieux, contre-productif et terriblement frustrant. Voir des artistes majeurs comme Bowie expédiés en trente secondes n'est pas notre tasse de thé. La suite de cette programmation estivale promet heureusement d'être plus sérieuse. — Sébastien Mauge

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

United Kingdom of Pop, Beatles, Bowie, Bond, diffusion du samedi 29 juillet 2017 à 06h20

La culture pop britannique prend son essor dans les années 1950, entre virtuosité, humour et culot. Après les premières expérimentations musicales, le pays saute à pieds joints dans les Swinging Sixties, et la jeunesse du monde entier se déhanche au son des Beatles et des Rolling Stones. Alors que les idoles britanniques s'exportent et font des émules, le Royaume-Uni prépare déjà sa prochaine révolution culturelle. Du glam au métal en passant par le punk, les décennies d'après-guerre sont tout sauf policées. En s'appuyant sur des artistes et des témoins contemporains, ce document en deux parties passe en revue les six dernières décennies, soulignant l'esprit d'ouverture multiculturel qui rend la créativité britannique si florissante. -- Critique : Soixante ans de culture pop british en moins de deux heures ! Ambitieux mais raté. Ce documentaire expédie les artistes et parvient à enchaîner le crash de Lady Di, Harry Potter et Trainspotting en moins de trente secondes ! Pas notre tasse de thé.

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

United Kingdom of Pop, Britpop, boy groups, Brexit, diffusion du vendredi 14 juillet 2017 à 23h40

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

United Kingdom of Pop, Beatles, Bowie, Bond, diffusion du vendredi 14 juillet 2017 à 22h50