Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Pirates des Caraïbes : la fontaine de jouvence, diffusion du dimanche 09 décembre 2018 à 21h00

Le flibustier aux bagouses, doit faire alliance avec ses ennemis. Moins de mystère et d'humour que dans les épisodes précédents, mais des décors plus impressionnants. Critique : | Genre : flibustier maniéré. Coulé, l'ancien équipage, composé de Gore Verbinski, et des acteurs Keira Knightley et Orlando Bloom. Manque même, au début, l'océan : cet opus 4 de la saga démarre à Londres, façon film de cape et d'épée. Il faut bien attendre vingt minutes pour se retrouver sur le pont d'un bateau, emmené par le redoutable Barbe-Noire (Ian McShane, boucané à souhait) et l'intrigante Angelica (Penélope Cruz, louve de mer, cheveux au vent)... L'aventure nous conduit dès lors vers une fontaine miraculeuse cachée au fond d'une île. L'intérêt de l'histoire, c'est que le flibustier aux bagouses est obligé de faire alliance avec ses multiples ennemis. Il y a moins d'humour et de mystère que dans les volets précédents, mais des décors plus impressionnants. Rob Marshall (Nine), pas vraiment connu pour sa finesse, sort l'artillerie lourde. Sauf pour le ballet hypnotiseur des sirènes autour du canot... Et Jack Sparrow dans tout ça ? Son look est surligné — oeil plus charbonneux, dreadlocks plus épaisses et plus longues — et il a maintenant les dents en or d'un rappeur. Son charme équivoque de rastaquouère vire un peu à la cari­cature, Johnny Depp recourant automatiquement à des gestes de « grande folle », façon Mick Jagger plus que Keith Richards. — Jacques Morice

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Pirates des Caraïbes : la fontaine de jouvence, diffusion du dimanche 07 mai 2017 à 21h00

Le capitaine Jack Sparrow, dont le procès doit bientôt s'ouvrir, s'enfuit grâce à son ancien acolyte, Gibbs. Accompagné d'un nouvel équipage, il part en quête de la Fontaine de Jouvence. C'est alors qu'il retrouve Angelica, une femme qu'il a connue autrefois et qui n'est autre que la fille de Barbe Noire. La jeune femme convainc Jack d'embarquer avec elle et son père à bord du Queen Anne's Revenge. Mais à bord du navire, Jack ne sait plus qui il doit craindre le plus : cette mystérieuse femme, son redoutable père, ou le terrible capitaine Hector Barbossa, devenu corsaire du Roi, qui est lui aussi à la recherche de la fontaine... -- Critique : Jack Sparrow, le flibustier aux bagouses, doit désormais faire alliance avec ses multiples ennemis. Moins de mystère et d'humour que dans les épisodes précédents, mais des décors plus impressionnants. Et un ballet de sirènes sacrément hypnotisant...