Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Palace of Soul, Les années «Soul Train», diffusion du samedi 16 février 2019 à 02h55

Al Green est la vedette de ce nouvel épisode de l'aventure «Soul Train» ; également au programme de l'émission, Barry White et Snoop Dog.

Palace of Soul, Barry White, diffusion du vendredi 15 février 2019 à 03h00

James Brown interprète «Get on the Good Foot», puis c'est au chanteur Barry White d'investir le plateau, suivi de Gloria Gaynor et de son «I Will Survive».

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Palace of Soul, Whitney Houston, diffusion du vendredi 15 février 2019 à 02h35

Un hommage à Whitney Houston, grande diva du R'n'B, suivi d'une incursion dans le hip-hop militant de Public Enemy et d'une prestation du groupe disco Chic.

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Palace of Soul, James Brown, diffusion du vendredi 15 février 2019 à 02h05

«Palace of Soul» compile les moments forts de l'émission «Soul Train», caisse de résonance des courants musicaux de ces quarante dernières années, de la soul au hip hop en passant par le funk et le disco. Créée en 1970 à Chicago par l'animateur et producteur Don Cornelius, elle a duré pas loin de 36 ans. Culte aux Etats-Unis, elle est la première émission de variétés à avoir visé principalement le public afro-américain. C'est le «Parrain de la soul» James Brown qui inaugure cette série documentaire, avec son passage dans le show télévisé. Aussi sur la platine : Sly and the Family Stone et Patti LaBelle. Critique : Chignon rétro, montures 70's, boubou stylé... Qui mieux qu'Aline Afanoukoé pour présenter les moments forts de Soul Train ? L'ex-voix de Radio Nova et arbitre catchy du Ring sur France Ô prolonge le trip psychédélique aux confins de la culture noire. Funky en diable, elle jouera tout l'été les MC de Palace of soul. Cette série documentaire survoltée compile les meilleurs live, interviews et chorés de la cultissime émission musicale de Don Cornelius (1970-2006). En toute logique, ce premier épisode célèbre la soul, style musical qui a donné naissance à l'émission diffusée sur WCIU-TV, une chaîne de télévision locale de Chicago, puis à l'échelle nationale à partir de 1971. On commence par le premier ­passage, le 10 février 1973, de James Brown sur le plateau de l'émission : une interprétation torride (évidemment...) de Sex Machine. Mr. Dynamite reviendra bombarder deux fois de son groove incendiaire la piste de danse. Autres scènes d'anthologie : une partie de basket endiablée entre Marvin Gaye et Smokey Robinson, un baiser volé de Cornelius sur le front de Stevie Wonder, les Beastie Boys trop fiers de rejoindre le sanctuaire de la black music ou Michael Jackson période Dangerous assis sur un pseudo-trône égyptien. Savoureux. — Eléonore Colin

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Palace of Soul, Aretha Franklin, diffusion du vendredi 15 février 2019 à 01h40

Avec les confidences d'Aretha Franklin, reine de la soul, mais aussi de Stevie Wonder, du groupe Boney M et d'un Michael Jackson alors au début de sa carrière.

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Palace of Soul, Michael Jackson, diffusion du vendredi 15 février 2019 à 01h10

Michael Jackson, superstar des trente dernières années, s'invite dans l'émission, Alicia Keys y fait ses débuts et Billy Paul interprète «Me and Mrs Jones».

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Palace of Soul, Stevie Wonder, diffusion du vendredi 15 février 2019 à 00h45

Dès sa première venue dans l'émission «Palace of Soul», le 13 janvier 1973, Stevie Wonder est la star du show. Auteur et compositeur de ses chansons, il est notamment célèbre pour son tube «Superstition», publié en 1972 par le label Motown. Mais c'est à la fin des années 70 qu'il prend véritablement son envol. Sortant neuf albums en dix ans, il dépasse vite en notoriété les frontières de l'Amérique. Dans cet épisode, il partage la vedette avec Donna Summer, Ike et Tina Turner ou encore Prince, lors de prestations devenues légendaires, qui font aussi la part belle au funk. Critique : Soul Train fut l'une des émissions musicales les plus populaires outre-Atlantique. Entre 1970 et 2006 y sont passés les plus grands noms de la soul, du rhythm and blues, du funk, du disco et du hip-hop, dont quelques chanteurs blancs (voire hâves), comme Bowie. Si les artistes se produisaient souvent en play-back, le spectacle était assuré par une troupe de danseurs à la pointe de la mode et inventant des mouvements repris dans toutes les discothèques des Etats-Unis. Déjà diffusée à l'été 2013, cette série en compile les meilleurs moments, avec l'enthousiaste Aline Afanoukoé en maîtresse de cérémonie. Au sommaire ici, un condensé des nombreuses apparitions de Stevie Wonder entre 1973 et 1995, puis l'unique passage de Prince, en 1994 (scansion rap, chorégraphies suggestives et saut dans le public), un Proud Mary survolté par Ike et Tina Turner, d'amusantes interviews de Sly Stone ou Barry White... Où l'on constate que, dans un esprit « black is beautiful », Soul Train réussissait à concilier qualité musicale et paillettes. — Vincent Arquillière

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Palace of Soul, Marvin Gaye, diffusion du samedi 05 mai 2018 à 07h10

Quand il arrive sur le plateau de «Soul Train» le 16 février 1974, Marvin Gaye est le prince de la soul depuis plus de dix ans. Enregistré un an plus tôt, «Let's Get it on» s'est écoulé à deux millions d'exemplaires au cours des six semaines suivant sa sortie et a atteint le rang de deuxième single le plus vendu en 1973. Et quand le chanteur se fait le chantre de l'extase charnelle sur le plateau de l'émission, le public féminin est sous le charme.

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Palace of Soul, Stevie Wonder, diffusion du samedi 05 mai 2018 à 06h45

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Palace of Soul, Les années «Soul Train», diffusion du samedi 05 mai 2018 à 06h15