Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Nucléaire, l’impasse française, diffusion du dimanche 10 juin 2018 à 23h35

Depuis cinquante ans, la France produit 75% de ses besoins en électricité grâce à la filière nucléaire. Un cas unique au monde. Alors que de plus en plus de pays sortent du nucléaire, que l'on ne sait toujours pas comment démanteler les centrales en fin de vie et que le coût des énergies renouvelables ne cesse de baisser, la France est de plus en plus isolée dans ses choix pro-nucléaires. Des choix qui pèsent très lourds sur le budget de l'Etat et qui font prendre à la France un retard colossal en termes de transition énergétique. Qui paiera la facture du nucléaire ? Critique : EDF va mal. Pire, EDF va dans le mur. Telle est la conviction affichée par ce documentaire, une implacable enquête à charge contre notre modèle de production d’électricité basé sur le nucléaire. Il décrit une entreprise au bord du gouffre financier (sa dette s’élève à 37 milliards d’euros), tellement aux abois qu’elle a tenté un coup de poker : tout miser (ou presque) sur le nucléaire, encore et toujours. Il s’agit de se refaire en exportant l’EPR, son réacteur de troisième génération. Mais la construction du bijou technologique est un cauchemar, tant se succèdent déboires techniques et dépassements de budget. La Finlande et l’Angleterre, qui se sont laissé séduire, s’en mordent les doigts. Et le reste du monde, refroidi par Fukushima et le casse-tête insoluble du traitement des déchets radioactifs, s’engage largement dans la voie des énergies renouvelables. Patrick Benquet (La Grande Evasion fiscale) mène la charge jusque dans les arcanes d’EDF, montrant les dissensions autour de cette stratégie de fuite en avant, qui a conduit à la démission de hauts dirigeants de l’entreprise. Il épingle également les politiques qui nous gouvernent : ils maîtriseraient rarement le sujet et seraient influencés par « une caste toute-puissante » — issue du Corps des mines, en particulier. La transition énergétique est un mirage, assure-t-il, la France ne tiendra pas son engagement de passer de 75 à 50 % d’électricité nucléaire d’ici 2025.   Suivi d’un débat animé par Marina Carrère d’Encausse.

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Nucléaire, l’impasse française, diffusion du mercredi 30 mai 2018 à 20h55

Depuis cinquante ans, la France produit 75% de ses besoins en électricité grâce à la filière nucléaire. Un cas unique au monde. Alors que de plus en plus de pays sortent du nucléaire, que l'on ne sait toujours pas comment démanteler les centrales en fin de vie et que le coût des énergies renouvelables ne cesse de baisser, la France est de plus en plus isolée dans ses choix pro-nucléaires. Des choix qui pèsent très lourds sur le budget de l'Etat et qui font prendre à la France un retard colossal en termes de transition énergétique. Qui paiera la facture du nucléaire ? Critique : Pourquoi diable la France s'entête-t-elle à développer sa filière nucléaire au détriment des énergies renouvelables ? Parce qu'il en va de la survie d'EDF, assure le réalisateur, Patrick Benquet, qui s'attache à combattre les idées reçues sur le sujet.