Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Nous, homos de Guyane, diffusion du dimanche 14 avril 2019 à 14h35

Pour éviter discriminations, insultes et rejet familial, la plupart des gays de Guyane choisissent de rester le plus discrets possible. Certains d'entre eux préfèrent même se renier complètement et optent pour le mariage. Difficile en effet d'assumer son homosexualité dans cette société où les standards machistes ont la dent dure. Pour preuve, si le mariage homosexuel est autorisé depuis cinq ans, deux couples d'hommes seulement se sont unis à la mairie. Mais de Cayenne à Saint-Laurent, des anonymes et des acteurs du monde associatif s'engagent pour faire avancer la cause et lever le tabou. Chrys, Emiliano, Moïse et Yannick témoignent. Critique : Nul n’est prophète en son pays. En Guyane, d’où est originaire Christiane Taubira, deux couples de garçons ont profité de la loi sur le mariage pour tous portée par l’ancienne garde des Sceaux de François Hollande. Depuis 2013, donc, quatre personnes seulement ont choisi de revendiquer leur homosexualité ; dans le même temps, combien d’anonymes ont jugé la discrétion, sinon la clandestinité, plus prudente ? Dans ce documentaire, la caméra caresse des épaules, s’arrête sur des mains posées sur des genoux d’hommes — plus furtivement, de femmes — victimes de rejet, de violences et d’insultes. A quoi bon s’exposer encore quand on a déjà été découvert, traqué, frappé, humilié ? A faire fi des obscurantismes, et témoigner de sa foi dans l’évolution des mentalités : ce que font Emiliano, Dorian, Gwen ou encore Moïse, qui parlent de « communauté » là où l’image nous montre des hommes plutôt isolés à Saint-Laurent-du-Maroni, Maripasoula ou Cayenne. A sa manière décousue et résignée, ce film rend compte d’une réalité tristement banale, devant laquelle on se sent impuissant. Car à l’étroitesse des esprits s’ajoute ici, telle une double peine, la petitesse d’un territoire négligé.

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Nous, homos de Guyane, diffusion du jeudi 11 avril 2019 à 20h55

Pour éviter discriminations, insultes et rejet familial, la plupart des gays de Guyane choisissent de rester le plus discrets possible. Certains d'entre eux préfèrent même se renier complètement et optent pour le mariage. Difficile en effet d'assumer son homosexualité dans cette société où les standards machistes ont la dent dure. Pour preuve, si le mariage homosexuel est autorisé depuis cinq ans, deux couples d'hommes seulement se sont unis à la mairie. Mais de Cayenne à Saint-Laurent, des anonymes et des acteurs du monde associatif s'engagent pour faire avancer la cause et lever le tabou. Chrys, Emiliano, Moïse et Yannick témoignent.