Diffusions passées:

10 films sur le thème des funérailles

Maigret et l’affaire Saint-Fiacre, diffusion du mercredi 25 juillet 2018 à 13h35

Maigret revient dans le village de son enfance sur l'appel au secours de la comtesse de Saint-Fiacre. Adaptation respectueuse de Simenon, où Delannoy montre bien l'hypocrisie cul-bénit du piètre entourage de la morte. Critique : | Genre : un goût de cendres. Masse bonhomme identifiable entre mille, Maigret/Gabin débarque à la gare de Moulins. Direction le café d'en face, où attend une dame de son passé. La comtesse de Saint-Fiacre a appelé à l'aide le commissaire, qui restera toujours pour elle « le petit Jules », fils de l'ancien régisseur. Elle a reçu une lettre anonyme la menaçant de mort, le jour des Cendres... C'est fou comme, dès les premiers plans au noir et blanc épais et patiné qui fleurent la vieille France, on se sent à l'aise, prêt à pantoufler avec Maigret. Sans se faire prier, on emboîte le pas de sa réflexion au gré des couloirs dallés, de la grande allée en gravier, des décors sans âge de l'épicerie et de la sacristie. Le roman de Simenon était amer, peinture d'un microcosme agonisant entre cupidité et hypocrisie de bénitier. En parfait artisan, Delannoy restitue aussi bien cette ambiance poussiéreuse et mortifère que les douteuses motivations des proches de cette comtesse au grand coeur fragilisée par la bigoterie, les secrétaires trop particuliers et les frasques d'un fils indigne. Les acteurs, tous irréprochables, participent à la force tranquille de ce Cluedo provincial où un curé, un médecin, un régisseur, un petit caissier, un noble fin de race et un gigolo sont convoqués à la fin par Maigret. C'est avec hargne qu'il confondra l'assassin, la hargne d'un « petit Jules » dont on a tué les souvenirs d'enfance. — Guillemette Odicino

10 films sur le thème des funérailles

Maigret et l’affaire Saint-Fiacre, diffusion du dimanche 30 avril 2017 à 21h00

Penché sur la tombe de ses parents, le commissaire Maigret songe à la curieuse enquête qui l'attend. Le voici revenu dans le village de son enfance, à la demande de l'ancienne patronne de son père, la comtesse de Saint-Fiacre, dont il était secrètement amoureux dans son adolescence. Les menaces qui pèsent sur l'aristocrate sont si claires que Maigret, sans mandat, sans adjoint, avec la seule assistance de sa femme, a accepté de voler à son secours et de désarmer le bras meurtrier avant qu'il n'agisse. Pourtant, le commissaire a bien du mal à regarder la comtesse, son fils, son médecin et son amant avec d'autres yeux que ceux qui étaient les siens, des lustres plus tôt... -- Critique : Maigret revient dans le village de son enfance au secours de la comtesse de Saint-Fiacre. Adaptation respectueuse de Simenon, où Delannoy montre bien l'aigreur, la cupidité et l'hypocrisie cul-bénit du piètre entourage de la morte.