Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Le premier jour du reste de ta vie, diffusion du mardi 14 janvier 2020 à 21h05

Attachante chronique d'une famille, empreinte de mélancolie et remarquablement interprétée. Jacques Gamblin fait merveille dans le rôle du père.

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Le premier jour du reste de ta vie, diffusion du mercredi 17 avril 2019 à 13h35

Attachante chronique d'une famille, empreinte de mélancolie et remarquablement interprétée. Jacques Gamblin fait merveille dans le rôle du père. Critique : | Genre : avec le temps… Rémi Bezançon compose la chronique d’une famille en cinq journées décisives de la vie de chacun de ses membres. Le film tente de happer la fuite des années, la complexité des affects et des désirs. A travers cinq points de vue différents, on goûte à l’or­dinaire familial : crises d’adolescence ou de la cinquantaine, scansion des anniversaires, des différentes initiations — qui déménage, qui perd sa virginité… Même si certains traits paraissent un peu appuyés, le réalisateur orchestre son quintette avec sensibilité. Ce joli film sur le lien et la transmission doit autant à son charme mélancolique qu’au talent de ses interprètes.

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Le premier jour du reste de ta vie, diffusion du dimanche 14 avril 2019 à 20h55

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Le premier jour du reste de ta vie, diffusion du dimanche 25 juin 2017 à 20h55

Marie-Jeanne et Robert Duval ont trois enfants : Albert, Raphaël et Fleur. Le portrait de leur famille s'esquisse sur une douzaine d'années, à travers cinq journées particulières. Cinq jours décisifs dans la vie d'une famille de cinq personnes, cinq jours plus importants que d'autres. Tout commence par le départ de l'aîné du domicile familial, avec sa soeur qui s'accroche à ses jambes, la mère qui clame qu'elle perd un de ses enfants. Puis vient le tour du cadet, amateur de guitare, qui se rend compte qu'il est parfois plus facile de vivre aux crochets de ses parents que de prendre son indépendance. Le destin du clan Duval semble scellé... -- Critique : Attachante chronique d'une famille, en cinq moments cruciaux dans la vie de chacun de ses membres. Un joli film empreint de mélancolie et remarquablement interprété. Jacques Gamblin fait merveille dans le rôle du père.