Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Cary Grant, de l’autre côté du miroir, diffusion du samedi 21 juillet 2018 à 16h40

Né Archibald Alexander Leach, en 1904 à Bristol, Cary Grant se retrouve à 11 ans pratiquement orphelin quand son père fait interner sa mère sans le lui dire dans une institution psychiatrique et s'en va refaire sa vie ailleurs. Le futur héros de «La Mort aux trousses», disparu en 1986, vit l'absence maternelle comme un abandon qui le suit la majeure partie de sa vie, au fil des échecs successifs de ses relations amoureuses. N'appartenant tout à fait ni à l'Angleterre de ses origines ni à l'Amérique de son succès, l'acteur tente de résoudre ses fêlures identitaires à travers des séances de psychothérapie sous LSD. Critique : Présenté dans une version longue cette année à Cannes Classics, ce film plonge dans la psyché torturée de Cary Grant. Dans les années 1950, l'acteur, en pleine crise existentielle, entame un traitement à base de LSD, proposé alors par certains psychiatres californiens. L'objectif est d'explorer l'inconscient, grâce aux visions que procure la substance hallucinogène. Il y découvre une forme de complexe d'OEdipe — en 1915, âgé d'une dizaine d'années, il s'est senti abandonné par sa mère, internée dans un asile — qui ­explique, selon lui, l'échec de ses relations amoureuses. Construit à partir de son autobiographie, inédite à ce jour, et de morceaux des films amateurs qu'il tournait, le documentaire restitue (en partie) le trouble d'un patient en analyse, dont les souvenirs surgissent de manière impromptue et désordonnée. Pour Mark Kidel, le comédien serait un être quasi schizophrène, tiraillé entre « Cary Grant », la star hollywoodienne qui a commencé sa carrière en 1932, et Archibald Alexander Leach, le jeune homme de famille modeste né en Angleterre, en 1904. Explorer la vie privée d'un artiste pour en comprendre l'oeuvre : la théorie, très Sainte-Beuve, peut paraître simpliste. Mais, ici, elle se révèle pertinente, d'autant que les extraits de films sont bien sélectionnés : une mère qui le gifle (Rien qu'un coeur solitaire, 1944), un mariage morbide (Soupçons, 1941), des inconnus qui le confondent avec un autre (La Mort aux trousses, 1959). — Nicolas Didier

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Cary Grant, de l’autre côté du miroir, diffusion du jeudi 12 juillet 2018 à 15h15

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Cary Grant, de l’autre côté du miroir, diffusion du dimanche 16 juillet 2017 à 06h10

Né Archibald Alexander Leach, en 1904 à Bristol, Cary Grant se retrouve à 11 ans pratiquement orphelin quand son père fait interner sa mère sans le lui dire dans une institution psychiatrique et s'en va refaire sa vie ailleurs. Le futur héros de «La Mort aux trousses», disparu en 1986, vit l'absence maternelle comme un abandon qui le suit la majeure partie de sa vie, au fil des échecs successifs de ses relations amoureuses. N'appartenant tout à fait ni à l'Angleterre de ses origines ni à l'Amérique de son succès, l'acteur tente de résoudre ses fêlures identitaires à travers des séances de psychothérapie sous LSD. -- Critique : Plongée dans la psyché torturée de Cary Grant et analyse de sa filmographie. Un documentaire pertinent (sur le fond) et audacieux (sur la forme), construit à partir de matériaux rares : passages de son autobiographie inédite, morceaux de ses films amateurs.

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Cary Grant, de l’autre côté du miroir, diffusion du samedi 24 juin 2017 à 07h00

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Cary Grant, de l’autre côté du miroir, diffusion du jeudi 22 juin 2017 à 15h25

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Cary Grant, de l’autre côté du miroir, diffusion du dimanche 11 juin 2017 à 22h45