Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Blood Ties, diffusion du lundi 14 mai 2018 à 23h25

Premier film américain de Guillaume Canet et remake d'un film français dont il fut l'interprète avec François Cluzet. Aucune ampleur lyrique, hélas, dans cette fresque à la Scorsese sur deux frères ennemis : l'un, flic, et l'autre, voyou. Critique : | Genre : trop dur pour Lui. Guillaume Canet tourne son premier film « américain » avec ce remake des Liens du sang, qu'il avait interprété, en 2008. Le film n'était pas un chef-d'oeuvre, mais Jacques Maillot le menait efficacement, en se référant au cinéma français des années 1950. C'est l'histoire de deux frères, l'un flic et l'autre qui sort de prison. Rivalités (papa a toujours préféré le voyou), entraide forcée et rupture fatale... Pour son copain Canet (dont il a merveilleusement dirigé l'épouse, Marion Cotillard, dans The Immigrant), James Gray a écrit une fresque à la Scorsese. C'est beaucoup trop dur pour Canet, qui fige tout dans l'artifice : la mise en scène se borne à des champs-contrechamps répétitifs, les dialogues sentent la naphtaline et les acteurs, certes amoureusement contemplés, semblent soit en roue libre (Marion Cotillard ou James Caan), soit totalement coincés (Billy Crudup). Seul Clive Owen s'en sort plus ou moins. Après le désolant, même si triomphal, Les Petits Mouchoirs, on se demande si le césar de meilleur réalisateur pour Ne le dis à personne n'était pas, dans la carrière de Guillau­me Canet, qu'un heureux accident. — Pierre Murat