Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Babysitting 2, diffusion du mardi 04 septembre 2018 à 21h00

Retour de la joyeuse bande de potes, que l’on retrouve lors d’une excursion au Brésil. Un second volet aussi frais que le premier. Critique : | Genre : parodie potache. Si le premier suivait un modèle bien défini (les films de soirée arrosée, du type Projet X), ce deuxième volet s'en affranchit pour revisiter, sur le mode ludique d'un faux documentaire, le cinéma de genre (en l'occurrence, le film d'aventures). On retrouve donc nos héros, embarqués dans une excursion en forêt amazonienne. Equipée racontée via une malicieuse mise en abyme : on visionne la vidéo de l'expédition avec une poignée de personnages restés à l'hôtel. Truffé de clins d'oeil (127 Heures, The Descent, A la poursuite du diamant vert...) et d'images spectaculaires (un saut en parachute en caméra subjective et sans montage), le film distille un humour écolo, bienveillant et rafraîchissant. Dans la famille des comédies françaises grand public, c'est plutôt le haut du panier. — Nicolas Didier

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Babysitting 2, diffusion du mardi 24 avril 2018 à 21h00

Retour de la joyeuse bande de potes, que l’on retrouve lors d’une excursion au Brésil. Un second volet aussi frais que le premier. Critique : Si le premier suivait un modèle bien défini (les films de soirée arrosée, type Projet X), ce deuxième volet s'en affranchit pour revisiter sur le mode ludique d'un faux documentaire, le cinéma de genre (ici, le film d'aventures). On retrouve donc nos héros, embarqués dans une excursion en forêt amazonienne. Equipée racontée via une malicieuse mise en abyme : la vidéo de l'expédition, on la visionne avec une poignée de personnages restés à l'hôtel. Truffé de clins d'oeil (The Descent, 127 Heures, A la poursuite du diamant vert) et d'images spectaculaires (un saut en parachute en ­caméra subjective et sans montage, ça décoiffe), le film distille un humour écolo, bienveillant et rafraîchissant. Dans la famille des comédies françaises grand public, c'est plutôt le haut du panier. — Nicolas Didier