Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Avec le sang des hommes, diffusion du mercredi 10 octobre 2018 à 00h40

Dans un bruit assourdissant, ils assomment, saignent, découpent, désossent, répétant, toujours debout et jusqu'au vertige, les mêmes gestes avec précision. Dans cet abattoir moderne de Vitré, en Ille-et-Vilaine, où quelque 600 bovins et 1200 agneaux sont débités chaque jour en un flux ininterrompu de crochets, les cadences sur les chaînes de travail interdisent la moindre erreur, sous peine d'accidents, qui s'avèrent fréquents. Précarité, pénibilité, douleurs physiques et morales : ces prolétaires invisibles, occultés et niés par la société de consommation, vieillissent prématurément, sans réel espoir d'évolution. Le temps d'une pause ou dans les vestiaires, ils disent leurs difficultés, leur métier déprécié et l'impossibilité d'en parler, même à des proches. Critique : A une époque où la souffrance animale fait plus que jamais parler d'elle, où le discours ambiant sur les conditions d'élevage et d'abattage favorise le végétarisme, s'intéresser à ce qu'endurent les hommes dans les usines à viande a quelque chose d'insolent. Là ­réside la première vertu de ce documentaire tourné dans un abattoir d'Ille-et-Vilaine et consacré au « sang des hommes », non à celui des bêtes. C'est que découper une vache ou un mouton pour en faire de la viande met à mal le corps et le psychisme de ces ouvriers, exposés plus que d'autres aux troubles musculo­squelettiques et aux accidents du travail, dans un environnement des plus stressants. Un monde méconnu, généralement fermé aux caméras, dans lequel Raphaël Girardot et Vincent Gaullier ont réussi à faire entrer la leur. En toute transparence, ils ont saisi les gestes et les mots de ces « prolétaires oubliés » dans le vacarme assourdissant du travail à la chaîne. S'il opte pour une esthétique qui frise la rigidité et restreint en partie le déploiement de son propos, Avec le sang des hommes excelle à nous rendre sensible par le travail de l'image et du son un monde de sensations qui restera probablement gravé dans nos mémoires. — François Ekchajzer   Avec le sang des hommes a obtenu le Pyrénées d'or du meilleur documentaire au festival de Luchon 2016.

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Avec le sang des hommes, diffusion du mercredi 27 juin 2018 à 00h45