La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Embrasse-moi !, diffusion du lundi 23 juillet 2018 à 15h00 sur la chaine Canal+

Océanerosemarie, ostéopathe trentenaire, vient de rencontrer Cécile alors qu'elle vient de rompre avec Fantine, jalouse et cruelle. Elle est persuadée que Cécilé est la femme de sa vie. Babouchka, sa maman, ne le croit pas vraiment car elle connaît le passé sentimental agité de sa fille. La jeune femme est bien décidée à vivre une belle histoire avec Cécile, un peu récalcitrante et sur le point de quitter Paris pour une mission d'un an au Pôle Nord. Un jour, par hasard, Cécile surprend Océanerosemarie en train d'embrasser une de ses anciennes petites amies et lui annonce qu'elle ne veut plus la voir. La jeune femme va tout tenter pour la reconquérir... Critique : | Genre : filles entre elles. La première comédie romantique lesbienne du cinéma français, ça se fête : accueillante, chaleureuse, ainsi l’ont voulue les réalisateurs. Océanerosemarie, talent multiple, de chanteuse à chroniqueuse radio, a marqué les esprits avec son spectacle La Lesbienne invisible. Cyprien Vial a signé en 2015 un premier long métrage percutant, Bébé tigre. Le charme du film tient à son héroïne, volontairement confondue avec l’auteure-interprète, et qui s’appelle, comme elle, Océanerosemarie. A la fois bulldozer et cœur d’artichaut, elle cherche l’amour depuis longtemps. En pleine rupture, elle rencontre la femme de sa vie. Mais les obstacles s’accumulent, et l’ex en rajoute. La suite est rythmée et très respectueuse du programme des films d’amour comiques façonnés aujourd’hui à Hollywood. Ce qui en limite parfois l’originalité.

Comédie sur Canal+
85 minutes
Tout public
Sortie en 2017

Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Embrasse-moi !, diffusion du mardi 26 juin 2018 à 22h30

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Embrasse-moi !, diffusion du mardi 19 juin 2018 à 21h00

Océanerosemarie, ostéopathe trentenaire, vient de rencontrer Cécile alors qu'elle vient de rompre avec Fantine, jalouse et cruelle. Elle est persuadée que Cécilé est la femme de sa vie. Babouchka, sa maman, ne le croit pas vraiment car elle connaît le passé sentimental agité de sa fille. La jeune femme est bien décidée à vivre une belle histoire avec Cécile, un peu récalcitrante et sur le point de quitter Paris pour une mission d'un an au Pôle Nord. Un jour, par hasard, Cécile surprend Océanerosemarie en train d'embrasser une de ses anciennes petites amies et lui annonce qu'elle ne veut plus la voir. La jeune femme va tout tenter pour la reconquérir... Critique : La première comédie romantique lesbienne du cinéma français, ça se fête. Accueil­lante, chaleureuse, ainsi l'ont voulue les réalisateurs. Océanerosemarie, ­talent multiple, de chanteuse à chroniqueuse radio, a déjà fait parler d'elle pour son spectacle, « La lesbienne invi­sible ». Cyprien Vial a signé en 2015 un premier long métrage percutant, Bébé tigre. Le charme du film tient à son héroïne, volontairement confondue avec l'auteure-interprète, et qui s'appelle, comme elle, Océanerosemarie. A la fois bulldozer et coeur d'artichaut, elle cherche l'amour depuis longtemps. En pleine rupture, elle rencontre la femme de sa vie (Alice Pol). Mais les obstacles s'accumulent, et l'ex (Laure Calamy) en rajoute. La suite est rythmée et très respectueuse du programme des films d'amour ­comiques façonnés aujourd'hui à Hollywood. Ce qui en limite parfois l'originalité. — Louis Guichard