Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Elles… Les filles du Plessis, diffusion du lundi 11 février 2019 à 20h50

Dans les années 70, la maison du Plessis assure l'accueil de mineures enceintes. Quelles que soient les raisons qui ont conduit là ses jeunes pensionnaires, l'établissement a pour seul objectif de les remettre dans le droit chemin. Mais les jeunes filles finissent par se révolter, menaçant l'institution... Critique : Amenées par des parents pétris de honte, Brigitte, Marie-France et Jacqueline rejoignent, en 1971, la Maison du Plessis. Dirigé d’une main de fer, l’établissement accueille des mineures ­enceintes. Recluses loin des regards, les pensionnaires découvrent que, sous une apparente hospitalité, l’institution les dépossède de leurs choix, déterminant leur avenir et celui de leur bébé. Avec la complicité d’une surveillante, les revendications et la r­ébellion s’ébauchent. Inspirée de faits réels, cette fiction restitue le contexte des luttes féministes pour le contrôle des naissances et le droit à l’avortement, notamment des mineures. Prenant pour cadre l’année charnière 1971, la réalisatrice embrasse avec allant la combativité des résidentes du foyer du Plessis-Robinson, dont le soulèvement reçut l’appui des militantes du MLF. Malgré des ­effets mélodramatiques trop appuyés — musique larmoyante, ­ralentis démonstratifs —, cette peinture d’une France patriarcale, qui a légalisé la contraception quatre ans plus tôt mais tarde à publier les décrets d’application, saisit. Impressionnante de rudesse, Sandrine Bonnaire campe une directrice tout acquise à sa mission civilisatrice. Face à elle, Noémie Merlant, en fille du peuple en proie aux mauvais traitements et en butte aux préjugés, étincelle.