Diffusions passées:

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Pompéi : la vie avant la mort, diffusion du vendredi 29 juin 2018 à 09h25

Le 24 août de l'an 79, à midi, le Vésuve entre en éruption et engloutit Pompéi sous quinze mètres de pierre ponce et de cendres. Parmi les vestiges les plus poignants du site figurent les moulages de corps pétrifiés dans la mort de ceux qui furent piégés dans la ville, n'ayant pu fuir à temps. Pour mieux connaître les habitants de la cité, des archéologues analysent au scanner les ossements emprisonnés dans le plâtre des moulages. Bains publics, arènes de gladiateurs, forums, temples et villas romaines sont reconstitués en images 3D pour prendre la mesure des fresques et des mosaïques qui ornaient les plus somptueux édifices, et qui sont aujourd'hui patiemment restaurées. Critique : Etudiés par le menu depuis leur réalisation, au XIXe siècle, les moulages des corps figés des habitants de Pompéi dissimulent-ils des indices inexploités ? Ces saisissantes empreintes de plâtre ne sont pas les seuls vestiges de l’éruption du Vésuve, en l’an 79, mais leur expressivité et leur beauté fascinent. Modelées à partir des cavités laissées par les dépouilles dans la cendre solidifiée, ces gangues mobilisent toujours les chercheurs. Alors qu’une nouvelle équipe les réexamine depuis 2013, ce documentaire recense les dernières découvertes dues à l’investigation au scanner. Déambulant à travers le site archéologique et les studios de numérisation en 3D de Pompéi, le film dépeint le quotidien d’une cité romaine au Ier siècle. De la visite de caves à l’évocation de l’esclavage, le contexte d’une riche cité portuaire — la Méditerranée léchait alors les remparts de la ville — émerge. Les scanners des ossements et des dents présents dans les moulages révèlent que les mille six cents Pompéiens atteints par les coulées étaient jeunes et vigoureux — douze mille ont réussi à fuir. Réfutant l’allégation selon laquelle les victimes étaient souffrantes, les archéologues et les anthropologues suggèrent que les proies du volcan appartenaient peut-être aux castes supérieures. La peur d’abandonner leurs richesses leur aurait coûté la vie.

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Pompéi : la vie avant la mort, diffusion du dimanche 17 juin 2018 à 16h05

Le 24 août de l'an 79, à midi, le Vésuve entre en éruption et engloutit Pompéi sous quinze mètres de pierre ponce et de cendres. Parmi les vestiges les plus poignants du site figurent les moulages de corps pétrifiés dans la mort de ceux qui furent piégés dans la ville, n'ayant pu fuir à temps. Pour mieux connaître les habitants de la cité, des archéologues analysent au scanner les ossements emprisonnés dans le plâtre des moulages. Bains publics, arènes de gladiateurs, forums, temples et villas romaines sont reconstitués en images 3D pour prendre la mesure des fresques et des mosaïques qui ornaient les plus somptueux édifices, et qui sont aujourd'hui patiemment restaurées. Critique : Etudiés par le menu depuis leur réalisation au xixe siècle, les moulages des corps figés des habitants de Pompéi dissimulent-ils des indices inexploités ? Ces saisissantes empreintes de plâtre ne sont pas les seuls vestiges de l'éruption du Vésuve, en l'an 79, mais leur expressivité et leur beauté fascinent. Modelées à partir des cavités laissées par les dépouilles dans la cendre solidifiée, ces gangues mobilisent toujours les chercheurs. Alors qu'une nouvelle équipe les réexamine depuis 2013, ce documentaire recense les dernières découvertes dues à l'investigation au scanner. Déambulant à travers le site archéologique et les studios de numérisation en 3D de Pompéi, le film dépeint le quotidien d'une cité romaine, au ier siècle. De la visite de caves à l'évocation de l'esclavage, le contexte d'une riche cité portuaire — la Méditerranée léchait alors les remparts de la ville — émerge. Les examens au scanner des ossements et des dents présents dans les moulages révèlent que les mille six cents Pompéiens atteints par les coulées volcaniques étaient jeunes et vigoureux — douze mille ont réussi à fuir. Réfutant l'allégation selon laquelle les victimes étaient souffrantes, les archéologues et les anthropologues suggèrent que les proies du volcan appartenaient peut-être aux castes supérieures. La peur d'abandonner leurs richesses leur aurait coûté la vie. — Hélène Rochette

La maison France 5 : rendez-vous à la capitale !

Pompéi : la vie avant la mort, diffusion du samedi 16 juin 2018 à 20h50